Spinning wheel

  Quand je peins, les conventions, la beauté, l'esthétique....    Ce que les gens pensaient, pensent et penseront,    Ce que moi-même j'en pensais, pense et penserai prends le bord; cesse d'exister.    Je me fous de tout cela face à un canevas.    Il y a juste lui, moi et, ma réalité en toute intimité.    Je peins parce que j'en ai besoin,    Je crée parce que c'est viscéral et non cérébral....         Parce que my mind spins, spins like a spinning wheel ''and I think to myself what a wonderful world'' (Louis Armstrong)    Parce que c'est souvent le rythme accéléré de mon esprit et que, chaque fois que je think to mysellf, ''What a wonderful world'' me vient en tête !!!         Monkey mind, le hamster, the untamed horse....    Quand je peins tout prend le bord, cesse d'exister entre temps et espace.    Enfin, j'existe en silence.    Face à mon canevas there is only intimacy: into-me-you-may-see.       

Quand je peins, les conventions, la beauté, l'esthétique....

Ce que les gens pensaient, pensent et penseront,

Ce que moi-même j'en pensais, pense et penserai prends le bord; cesse d'exister.

Je me fous de tout cela face à un canevas.

Il y a juste lui, moi et, ma réalité en toute intimité.

Je peins parce que j'en ai besoin,

Je crée parce que c'est viscéral et non cérébral....

 

Parce que my mind spins, spins like a spinning wheel ''and I think to myself what a wonderful world'' (Louis Armstrong)

Parce que c'est souvent le rythme accéléré de mon esprit et que, chaque fois que je think to mysellf, ''What a wonderful world'' me vient en tête !!!

 

Monkey mind, le hamster, the untamed horse....

Quand je peins tout prend le bord, cesse d'exister entre temps et espace.

Enfin, j'existe en silence.

Face à mon canevas there is only intimacy: into-me-you-may-see.